Takayama, a little hidden jewel of tradition (and food) 🏯🍢🍣

 👀

Hi! It’s me again! I’m happy to have you back here or if you are new, Welcome! It’s more than time to share my last destination of my New Year’s trip: Takayama.

Hello! Je suis enfin de retour! Je suis heureuse de vous revoir ici ou si vous êtes nouveau, Bienvenue! Mieux vaut tard que jamais, voici la dernière destination de mon voyage du Nouvel An: Takayama.

I first learned about this city because one of my friend used to live there and was always talking about it so I became curious about this city. When I was planning my itinerary as I wanted to go to Shirakawa-go, a stop at Takayama seemed like a must. 

J’ai entendu parler de cette ville la première fois il y a déjà quelques années, parce qu’une de mes amis y avait vécu et en parlait toujours, alors j’étais curieuse de connaître cette ville. Tout s’est goupillé lors de la planification de mon voyage car pour aller à Shirakawa-go il fallait faire un stop à Takayama.

So here we arrived at Takayama around 3pm with no plan at all for our visit. The first thing we did was to head straight to our hotel (I picked a business hotel not so far from the station) and asked their recommendation for a late lunch, as we tried to have one in Shirakawa-go but there isn’t a lot of place to eat. Following their advice we went to a small ramen shop, serving the famous Takayama Ramen. The name of the shop was 宮川伊吹 (Miyagawa Ibuki). It was heavenly!

Donc nous sommes arrivés à Takayama vers 15h sans aucun plan pour notre visite. La première chose que nous avons faite était de nous rendre directement à notre hôtel (j’ai choisi un hôtel d’affaires pas très loin de la gare) et j’en ai profité pour leur demander des conseils sur un endroit pour prendre un déjeuner tardif, car nous avons essayé d’en avoir un à Shirakawa-go mais il n’y a pas beaucoup d’endroit pour manger là-bas. Suivant leurs conseils, nous sommes allés manger un ramen dans un restaurant servant le célèbre Takayama Ramen. Le nom de la boutique était 宮 川伊 吹 (Miyagawa Ibuki). C’était DE-LI-CIEUX!

Then we walk around the city and found the famous traditional market street. It was quite cold outside but we still enjoy the scenery, especially the red bridge where the famous Takayama Festival happens every year, and also the street food! We tasted a lot of them, and most of them are made of Hida beef (which is delicious by the way).

Ensuite, nous avons marché dans la ville et avons trouvé la célèbre rue du marché traditionnel. Il faisait assez froid dehors mais nous avons tout de même pu apprécier le paysage, notamment le pont rouge où se déroule chaque année le célèbre Festival de Takayama, et aussi la street food! Nous avons goûté beaucoup de choses (trop?), et la plupart du temps c’était du bœuf d’Hida (qui est délicieux d’ailleurs).

Sake as a street food counts right ? Le saké ça compte comme une street food non ?

We enjoy the rest of our day before heading back to the hotel to rest (and late dinner not very Japanese at McDonalds ^^). We planned our last day in Takayama that night and decided to do the Takayama Showa Museum in the morning, eat more Hida beef, walk around the city, go to a park and then it would be time for our bus back to Tokyo (cheap way and also most efficient way).

Nous avons passé le reste de notre journée à flâner dans les rues avant de retourner à l’hôtel pour se reposer (et plus tard pour dîner un truc pas très japonais, McDonalds ^^). Nous avons planifié notre dernier jour à Takayama ce soir-là et avons décidé de faire le musée de Takayama Showa le matin, manger plus de bœuf d’Hida, marcher dans la ville, aller dans un parc et ensuite il serait temps de prendre notre bus pour rentrer à Tokyo (manière la plus economique et efficace pour rentrer).

Takayama, day 2:

First thing after breakfast was to go to Takayama Showa Museum

Première destination de la matinée : aller au musée Takayama Showa.

We really enjoyed the place because you can touch, try and play with the different objects and feel like you are back to the not so old Japan. If you are around it’s a must go activity and you can even enjoy watching an old classic Japanese movie. For the rest of the day, the photos speaks for themselves J I would recommend to get yourself lost in the city to enjoy it to the fullest. 

Nous avons vraiment apprécié l’endroit parce que vous pouvez toucher, essayer et jouer avec les différents objets et vous sentir comme à la période Showa (aussi car personne ne vous dit de ne toucher qu’avec les yeux 👀. Si vous passez par-là, c’est un must-do ! Quant au reste de la journée, les photos parlent d’elles-mêmes. Je vous recommande vivement de vous perdre dans la ville pour en profiter pleinement.

 

Hope you will visit this city if it’s not already done! See you soon & thank you for reading this article.

J’espère que vous visiterez cette ville si ce n’est déjà fait! A bientôt et merci d’avoir lu cet article.

Click here for more information on :

          

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Takayama, a little hidden jewel of tradition (and food) 🏯🍢🍣

  1. Merci d’avoir partagé tes souvenirs de Takayama et les photos. Je suis trop contente que tu aies aussi aimé cette ville (dont le musée Showa) 🙂

    A., l’amie qui t’a donné envie d’aller à Takayama

    1. Aziza !
      Voilà j’y suis enfin allée et comme tu as pu voir j’ai adoré ! Mieux vaut tard que jamais 🙂

  2. Hello,
    Tes photos avec la neige sont vraiment chouette. J’adore ce genre de quartier/ville encore tout imprégné d’histoire.
    Je range l’adresse dans un coin de ma tête 😉
    Xx,
    Ara

    1. Merci !
      Je suis tout à fait d’accord avec toi, ces villes qui sont imprégnées d’histoire sont passionnantes et méritent vraiment qu’on s’y intéresse plus 🙂

Leave a Reply

%d bloggers like this: